// adaptation du texte dans le commentaires // // Mise en forme blog Voisinage
Accueil 9 Traces sur Françoise

Françoise inspire…

Françoise revient après trois décennies d’oubli, massivement rééditée, commentée et étudiée. Florilège de documents dont bon nombre sont introuvables ou inédits, pouvant intéresser  la Recherche, inspirer les luttes ou satisfaire la curiosité personnelle.

Rencontres

Rencontres

Textes et compte-rendus d’initiatives…

À l'Université

À l'Université

Études, mémoires et communications diverses…

Podcasts, radios

Podcasts, radios

Focus sur des contenus notables…

En librairie

En librairie

Livres, préfaces et critiques de ses œuvres…

Scènes et films

Scènes et films

Documentaires, fictions, théâtre, danse…

Divers

Divers

Portraits, débats, correspondance…

Août 2005 : Françoise nous quitte
Epitaphe

Le 3 août à 6h du matin Françoise, qui n’a posé définitivement la plume que quelques jours avant, prend le large en ratant de peu l’anniversaire de cette fameuse nuit du 4 août 1789 durant laquelle l’Assemblée Nationale vota la suppression des privilèges féodaux. La suite lui montrera qu’il ne s’agissait que d’une substitution.

Quelques textes et photos racontent son départ.

 

Germes posés partout, travaillant déjà en secret, puissamment, comme les graines de la fleur ou la pourriture du cadavre, les petites vies enfantines ont éclos. Elles s’accroissent dans l’énorme indifférence d’un monde de profit, d’expansion, de démence institutionnalisée et de désertification féroce : ce Capital, ce Patriarcat…

Des fillettes inconnues ajoutent chaque année un, deux centimètres à leur taille. Elles lisent, elles posent leur regard sur le monde. Avant que l’océan ne devienne poubelle et chaque centrale bombe atomique, elles seront là, adultes. Elles poseront leur petit pied sur l’Histoire, et celle-ci en restera marquée pour toujours.

Françoise, Il est minuit, facteur Mystère (1978)