À propos du “Complexe de Diane”

Par Alain

Fils adoptif de Françoise, heureux de contribuer à faire vivre sa pensée et son œuvre.

Publié le 01/10/2022

 

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL a mis en ligne, en pré-publication, un texte d’Aurore Turbiau, doctorante en littérature générale et comparée, portant sur Le Complexe de Diane. Cet ouvrage de Françoise (publié en 1952 et réédité par Julliard en 2022) prenait la défense du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir et analysait la condition des femmes à une époque, l’après-guerre, traversée par les courants de pensée du marxisme, de la psychanalyse et de l’existentialisme.

Aurore Turbiau revient ici sur ce livre en le re-situant dans son époque et aussi à l’aune du développement des thèses féministes que Françoise élaborera dans les années 1970.

La valeur littéraire des textes n’existe pas en soi, elle dépend (…) de rapports sociaux qu’il s’agit de comprendre – non seulement selon la manière dont une œuvre dialogue avec son époque et l’ensemble de la littérature qui la précède et l’environne, mais aussi selon la manière dont en retour ce contexte littéraire global accepte a priori – ou non – de lui accorder quelque intérêt. La « valeur » intrinsèque d’un texte est l’un des mythes que “Le Complexe de Diane” commence donc aussi à déconstruire.

Intitulé Le Complexe de Diane de Françoise d’Eaubonne (1951) : à propos d’une réponse baroque et avant-gardiste au Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, cet article est publié dans L’Année sartrienne, n° 36, 2022, p. 264-272.

L’agenda de Françoise : été 24
L’agenda de Françoise : été 24

.(Cet article sera mis à jour et remonté dans la file jusqu'à septembre) 2 juin à Nantes À 14H, diffusion suivie d'un...

Françoise : Je suis partout !
Françoise : Je suis partout !

Alors que toute sa vie elle a mis en lumière nombre de femmes (Simone de Beauvoir, Louise Michel, Isabelle Eberhart,...

1 Commentaire

  1. Vincent

    Texte très intéressant, je recommande !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.