Geneviève Pruvost, invitée de Reporterre

Par Alain

Fils adoptif de Françoise, heureux de contribuer à faire vivre sa pensée et son œuvre.

Publié le 07/06/2022

Sociologue du travail et du genre au Centre d’étude des mouvements sociaux (EHESS), Geneviève Pruvost a été récemment l’invitée des Grands entretiens de Reporterre. L’entretien commence par une question vertigineuse : peut-on vivre aujourd’hui sans téléphone portable ? À la suite de quoi, l’autrice de Quotidien politique – Féminisme, écologie, subsistance « dépeint les espoirs et les enjeux d’une société inspirée par l’écoféminisme où l’entraide mènerait à la subsistance et à l’ancrage local ».

Lapinisme phallocratique
Lapinisme phallocratique

La quatrième partie de cet intéressant (comme toujours) dossier de Reporterre commence ainsi : Il faut faire une «...

Libre disposition de nos corps
Libre disposition de nos corps

Pétition mondiale pour le droit à l'avortement aux États-Unis et dans le monde entier (à l'heure où nous publions cet...

Comment nous pourrions vivre
Comment nous pourrions vivre

C'est le titre du dernier numéro spécial de Socialter, dont Corinne Morel-Darleux est rédac-chef. Parmi de nombreux...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.