// adaptation du texte dans le commentaires //

Page d’accueil de la section « Sur Françoise »

En construction

« Je lègue à tous ceux qui m’ont aimée et me liront ou m’ont lue avec compréhension la haine irréductible d’une société plus immonde que toutes celles qui l’ont précédée, l’amour des hommes et des femmes qu’elle broie et dégrade de toutes les façons et à tous les niveaux, l’amour de l’environnement à ressusciter s’il est encore possible, et le soin de continuer la lutte contre le pouvoir patriarcal et impérialiste que mes dernières forces se seront employées à maudire et mes derniers écrits à combattre.

Bonsoir tout le monde »