// adaptation du texte dans le commentaires // // A SUIVRE

Fariba Adelkhah est de retour en France

Par Alain

Fils adoptif de Françoise, heureux de contribuer à faire vivre sa pensée et son œuvre.

Mis à jour le 08/11/2023 | Publié le 22/10/2023

Fariba Adelkhah, chercheuse franco-iranienne, est de retour en France depuis le 17 octobre, après être restée près de quatre ans en captivité en Iran.

Anthropologue, directrice de recherches à l’Institut d’études politiques de Paris, elle avait été arrêtée en Iran en juin 2019, accusée d’espionnage, emprisonnée pendant plus d’un an puis libérée avec un bracelet électronique. De nouveau incarcérée à la prison d’Evin de janvier 2022 à février 2023, elle a ensuite été libérée avec interdiction de quitter le territoire iranien. Finalement, elle est rentrée en France mardi dernier.

***

Au début des années 1990, Françoise d’Eaubonne avait écrit une pièce de théâtre intitulée La Pierre est rouge, dans laquelle elle avait exprimé avec force son soutien aux droits des femmes en Iran et à leurs luttes. Ce texte, archivé à l’Imec (Institut Mémoires de l’édition contemporaine) sous la référence “La Pierre et le Rouge”, est resté impublié jusqu’à présent.

En janvier 1994, l’Organisation des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour l’Iran avait adressé une lettre chaleureuse à Françoise, via son Secrétaire général, Manouchehr Ganji :

« La Ligue des Femmes Iraniennes m’a transmis votre pièce de théâtre La Pierre est rouge, œuvre que j’ai pu lire avec beaucoup d’attention et d’intérêt. Cette lecture m’a rendu fier d’être membre de la communauté humaine, sachant que celle-ci réussit à produire des individus comme vous. Autant que je sache, au cours des quinze dernières années, aucun intellectuel étranger n’a montré sa solidarité à l’égard de la cause des femmes iraniennes de manière aussi explicite et avec une telle compassion. »

Ci-joint : lettre de l’Organisation des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour l’Iran

1994 01 25 Lettre d’une ONG d Iran

Crédit photo : Comité de soutien de Fariba Adelkhah

Quelques articles…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *