// adaptation du texte dans le commentaires //

Libération des femmes et sauvegarde du vivant

Par Alain

Fils adoptif de Françoise, heureux de contribuer à faire vivre sa pensée et son œuvre.

Publié le 06/05/2022

Par Alain

En décembre 2020, le Zéphyr brossait un portrait de Françoise. Le Zéphyr, « média des aventures humaines » comme il se qualifie lui-même, a pour objectif de mettre en avant « les  parcours de vie, les engagements ou encore les combats contre les injustices ». Ce journal en ligne existe depuis 2016 et est complété, depuis 2019, par une revue papier.

L’article consacré à Françoise rappelle les combats de la militante : féminisme, écologie, lutte auprès des lesbiennes et des gays, résistance contre les injustices et toutes les dominations…

Plus de 15 ans après sa mort, son discours écoféministe résonne encore. Depuis son plus jeune âge, l’auteure prolifique Françoise d’Eaubonne n’a cessé de se battre pour la libération des femmes. Un combat qu’elle a lié à la lutte contre la destruction du vivant.

L’apport de Françoise aux luttes du XXe siècle est souligné par diverses féministes, telles que Camille Badoux, Marie-Jo Bonnet, Caroline Goldblum…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[et_bloom_inline optin_id= »optin_4″]