// adaptation du texte dans le commentaires //

Françoise, son jardin secret

Par Vincent

Fils de Françoise, je m'active avec d'autres à faire connaitre sa vie et sa pensée, et à la prolonger dans la mesure de mes moyens.

Publié le 17/04/2022

Par Vincent

Les lectaires de l’œuvre romanesque de Françoise font un constat commun : son sens de la description picturale est particulièrement fouillé, nous transportant dans l’époque et le cadre de l’action.

Pour comprendre d’où cela lui vient, il faut savoir combien la peinture était importante pour elle, qui avait entamé des études au Beaux-Arts interrompues par la guerre et les nécessités alimentaires. Elle n’aura toutefois de cesse d’y revenir à travers ses écrits, qu’ils soient spécifiquements consacrés à des peintres, à des analyses écoféministes de la domination patriarcale comme dans l’excellent Histoire de l’art et Lutte des sexes. Plus généralement, c’est son style romanesque qui est empreint de son inclinaison.

Elle pratiquait aussi, pour elle et ses très proches, ou encore en marge de sa correspondance. Des ilustrations de voyages, des portraits de sa famille, de ses amis, de ses amours, des visions oniriques…

C’est une collection d’une centaine de ses réalisations que nous vous proposons ici.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[et_bloom_inline optin_id= »optin_4″]