// adaptation du texte dans le commentaires //

Grèce, une résidence sur l’écoféminisme en 2023

Par Alain

Fils adoptif de Françoise, heureux de contribuer à faire vivre sa pensée et son œuvre.

Publié le 26/02/2022

Par Alain

Grèce. ATOPOS, lieu de culture visuelle contemporaine, propose des résidences appelées #OccupyAtopos.

Le programme se concentre principalement sur la recherche interdisciplinaire et l’étude de la culture visuelle contemporaine du corps humain. Le programme met l’accent sur l’expérience incarnée et le caractère narré du corps sexué et racialisé, le traumatisme personnel et collectif, la mémoire, les systèmes de cognition incarnée, ainsi que la relation entre le corps, la justice sociale et l’écologie. Sa mission est d’observer et de soutenir le processus créatif des artistes, designers, conservateurs et penseurs émergents.

En 2023, #OccupyAtopos accueillera Eleni Riga, commissaire d’exposition et productrice culturelle indépendante basée à Athènes (voir photo). Le programme de cette résidence portera sur l’écoféminisme.

Riga se concentrera sur les femmes dont le travail a directement influencé les théories et les pratiques de l’éco-féminisme : l’auteure pionnière Françoise d’Eaubonne, la militante écologiste Lois Gibbs et Astrida Neimanis, une théoricienne de l’hydro-féminisme.

Voir, en grec :

Το #OccupyAtopos2023 καλωσορίζει την επιμελήτρια Ελένη Ρήγα

#OccupyAtopos #EλένηΡήγα #ΓραφείοΥδάτινωνΚοινών

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[et_bloom_inline optin_id= »optin_4″]