// adaptation du texte dans le commentaires //

Ecologie et féminisme : révolution ou mutation ?

Par Vincent

Fils de Françoise, je m'active avec d'autres à faire connaitre sa vie et sa pensée, et à la prolonger dans la mesure de mes moyens.

Mis à jour le 18/02/2022 | Publié le 22/02/2018

Par Vincent

« La terre fait 40 000 km de tour, et tout le génie humain ne saurait lui en ajouter un seul. »

Cette réédition, en 2019, intervient dans un contexte favorable à la diffusion publique du concept écoféministe, marqué par l’urgence climatique et la prise de conscience collective des violences faites aux femmes et aux minorités de genre. Dans son introduction, Serge Latouche souligne combien l’écoféminisme et la décroissance sont liées, tandis que la posface de Caroline Goldblum rappelle qui fut Françoise et la place que son écoféminisme tient dans les luttes des femmes pour la planète.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[et_bloom_inline optin_id= »optin_4″]